Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

ActualitésActualités
  • UN DERNIER SPRINT! POURQUOI PAS?
    Le 23 septembre dernier, au sein d’une assemblée dominicale très chaleureuse, l’évêque de notre diocèse, Mgr Paul Lortie, me conférait le ministère institué de l’acolytat.
 
Document Actions

L'ordination

L'ordination ou sacrement de l'Ordre « est le sacrement par lequel la mission confiée par le Christ à ses apôtres continue d'être exercée dans l'Église jusqu'à la fin des temps ».

Le sacrement de l'Ordre comporte trois degrés distincts :

►  l'épiscopat (évêque)
►  le presbytérat (prêtre)
►  le diaconat

 

L'épiscopat

L'évêque est par son ordination pasteur d'une Église locale ou diocèse. En communion avec le pape et le collège épiscopal, il lui revient localement la charge de sanctifier, d'enseigner et de gouverner son diocèse.

(Le mot juste, AECQ)

 

 

Le presbytérat

En raison du sacrement de l'Ordre qu'il a reçu, le prêtre est collaborateur de l'évêque avec lequel il partage la responsabilité pastorale d'un diocèse en solidarité avec tous les prêtres de ce diocèse. Il exerce habituellement son ministère dans une paroisse, un mouvement ou une institution ou il a été nommé par son évêque. Il lui revient, entre autres, de célébrer la plupart des sacrements, à l'exception du sacrement de l'Ordre réservé à l'évêque et de la confirmation pour laquelle il doit obtenir une délégation spéciale.

 

Le diaconat

Le diacre est ordonné pour exercer de façon spéciale dans l'Église et dans le monde le ministère du service. Par l'imposition des mains et l'action de l'Esprit Saint, l'ordination confère un caractère ineffaçable qui lie ou unit le diacre au Christ serviteur, l'évêque et le prêtre, au Christ pasteur et tête de l'Église.

(Le mot juste, AECQ)